//

Romans et récits

À quoi ça rime ?

Que peut-il arriver à un homme une fois qu’il est parvenu au bout de son aventure, qu’il a quitté la route de son destin et qu’il ne se reconnaît plus d’autre patrie que l’humilité du monde tel qu’il est, plus d’autre souci que la simple possession de l’instant présent ? À quoi rime alors son existence et que peut-elle encore lui réserver ? 

Veuf depuis quelques années, Antoine vient en outre de perdre le vieil oncle à qui tout son passé l’attachait. Il part vivre son deuil au bord du Tage, à Lisbonne, avec pour seuls compagnons ses souvenirs et l’ombre toujours vivante de Pessoa. De retour au pays, il entreprend de déserter pour de bon en se construisant un ermitage au milieu des bois, où il pourra tout recommencer à neuf, se dépouiller de ses vieux désirs et réapprendre l’amitié des choses, la beauté de la nature, la lenteur du temps qui passe, le repos de la solitude et du silence. Mais ce qu’il ignore, c’est que la vie n’en a pas fini avec lui… À quoi tout cela rime-t-il exactement ?

Depuis La Vie provisoire (1995), André Major avait délaissé la fiction pour se concentrer sur l’écriture (et la réécriture) de ses carnets. Fort de cette expérience, qui a été pour lui celle d’un regard à la fois plus exigeant et comme désabusé sur le monde et sur soi, il revient ici au roman, renouant avec le personnage de L’Hiver au cœur (1987) et retrouvant ses thèmes et ses paysages de prédilection, mais pour les traiter sur un ton nouveau, comme épuré, avec un art de la prose et un sens du récit plus mûrs et mieux maîtrisés que jamais.

Parution : 30 avril 2013, 192 pages
ISBN-13 : 9782764622551
Code barre : 9782764622551

22.95 $   /   17.50€

Ce que la presse en dit

« On voudrait accompagner Antoine dans ses promenades en forêt, le regarder se bercer dans ses souvenirs près du poêle à bois ou encore partager ses réflexions sur les livres qu’il relit en buvant un thé. Un bonheur que ce roman. »
Yvon Paré - Le Progrès dimanche

« C’est un roman initiatique vers la vieillesse. […] On sent dans l’écriture qu’il y a de la place pour la singularité, pour la personnalité qui s’affirme. »
Isabelle Craig - Médium large / Radio-Canada

« Un livre extraordinaire. »
Caroline Stephenson - Les Matins éphémères / CKRL 89.1 FM

« Magnifiques descriptions de la nature. Livre intéressant. À lire. »
Club des Irrésistibles / Bibliothèques de Montréal

Entrevue avec André Major
Danièle Grenier - Divines Tentations / Radio-Canada

« Un livre qui pose des questions à divers niveaux : le besoin d’écrire, le goût de la solitude, le besoin d’être en relation… » Yves Houde
Entre-nous - Radio Galilée

Entrevue avec André Major
Claude Bernatchez - Première heure / Radio-Canada

« Somme toute, le roman fait passer au lecteur un bon moment, lui donne l’occasion de se remettre en question et d’être touché par une histoire qui, sans être la sienne, pourra à un moment ou à un autre s’en rapprocher. »
Geneviève Décarie - Impact Campus

« Un roman de réflexion sur la vie, sur le deuil, sur l’amour et la littérature. Un très bon roman d’André Major. Une écriture intelligente et très sensible aussi. »
Yves Larouche - Bon pied, bonne heure / Radio-Canada

« Une méditation sur le deuil, le vieillissement et l’engagement amoureux, entrecoupée de lectures de Hamsun, de Léautaud, de Kafka et (bien sûr) de Pessoa. »
Christian Desmeules – Le Devoir

« Un roman de réflexion sur la vie, sur le deuil, sur l’amour et la littérature. Un très bon roman d’André Major. Une écriture intelligente et très sensible aussi. »
Christiane Melançon – Radio-Canada/Bon pied, bonne heure !

«… un rythme très musical, fait de courts chapitres aux phrases très longues, mais toujours fluides et sobres. »
Josée Lapointe – La Presse +

Entrevue avec Claude Bernatchez
Première heure / Radio-Canada

« André Major nous convie à une lecture de réflexion, de souvenirs, le tout enrobé d'une écriture charmante qui aborde la solitude dans tout ce qu'elle a d'apaisant. Ce livre ne se lit pas en une nuit, d'une couverture à l'autre. Il se déguste plutôt doucement et, d'un chapitre à l'autre, on le pose pour réfléchir nous aussi au sens de la vie. »
Marie-Josée Turgeon - Sympatico.ca

Les Éditions du Boréal
4447, rue Saint-Denis, Montréal (Québec), Canada H2J 2L2
Tél: (514) 287-7401 Téléc: (514) 287-7664

Les photos des auteurs ne peuvent être reproduites sans l'autorisation des Éditions du Boréal.

Conseil des Arts du Canada Patrimoine canadien SODEC Québec