//

Édition spéciale 25e anniversaire

L’Intégrale des Raisins

La série culte qui a révolutionné la littérature jeunesse, rassemblée en un seul volume!

En 1986 paraissait Le Dernier des raisins. Succès fulgurant au Québec, récipiendaire du Prix du Conseil des Arts du Canada, ce livre a été traduit dans plusieurs langues. Mais il a aussi amorcé une véritable révolution dans le domaine de la littérature jeunesse : pas d’histoires fantastiques, d’aventures mettant en scènes des héros qui surmontent mille obstacles à force de ruse ou de coups de poing… C'est plutôt l'histoire de François Gougeon, 16 ans, qui nous raconte le plus simplement du monde de quoi est faite la vie à la polyvalente.

Photo portrait de Raymond Plante, auteur de la série Les Raisins

Humour, émotion, suspense.

Quatre romans inoubliables en un seul volume

  • Couverture du roman Le Dernier des raisins
  • Couverture du roman Des hot-dogs sous le soleil
  • Couverture du roman Y a-t-il un raisin dans cet avion
  • Couverture du roman Le Raisin devient banane
  • Le Dernier des raisins

    1986

    Il y a des amours dans les polyvalentes. L’histoire d’amour de François Gougeon a commencé le jour où, sur la moto de Luc Robert, il a avalé une mouche. Depuis, il a le cœur dans un ascenseur.

  • Des hot-dogs sous le soleil

    1987

    L’été, il y a des étudiants qui préparent des milliers de hot dogs. François Gougeon est de ceux-là. Par ce premier emploi, il apprendra comment se frotter au monde des adultes, ce qui ne l’empêche pas d’être encore en amour, de raconter les choses avec humour, et de chercher la tendresse sous le soleil.

  • Y a-t-il un raisin dans cet avion?

    1988

    Monter une pièce de théâtre, voilà bien un rêve aussi fou qu’extraordinaire. Voilà la troisième aventure du plus rêveur de tous les raisins du monde, François Gougeon.

  • Le Raisin devient banane

    1989

    Il est question ici de l’apprentissage de débrouillardise, de l’initiation au monde adulte avec des rires et des larmes, du bruit et des musiques. Un raisin qui vieillit n’a pas le choix : il ratatine ou il devient banane.

Une série qui fait le bonheur des ados…

  • Excellent, génial, super, numéro 1… Voilà comment je décris ce livre qui raconte les différentes péripéties d’un adolescent amoureux en quête de l’âme soeur.

    Éric Mailloux, 13 ans

  • J’aime beaucoup ce livre. Il y a énormément de suspense et on a beaucoup de difficulté à arrêter de le lire.

    Barbara Fortin, 13 ans

  • Un livre qui parle des adolescents et qui sait ce que c’est. Très bon à lire!

    Marie-Josée Gagnon, 14 ans

… et des adultes

  • Une oeuvre magistrale pour la jeunesse.

    Claudia Larochelle, Vous m’en lirez tant, Radio-Canada

  • La publication du Dernier des Raisins, en 1986, est un moment charnière de notre histoire littéraire.

    Sonia Sarfati, La Presse

  • [Les Raisins] permettent aux adultes de mieux comprendre les adolescents. Ces romans décrivent leurs sentiments, leurs perceptions des adultes. Ils permettent aussi de mieux comprendre l’importance que les adolescents accordent à l’amitié et à l’appartenance à un groupe. Pour un professeur, ces romans peuvent devenir un outil très utile qui lui permettra de mieux communiquer avec les adolescents parce qu’il les connaîtra mieux.

    Bulletin de l’Alliance des professeures et professeurs de Montréal

  • Le propos du livre, le ton et les personnages sont d’une véracité et d’une authenticité remarquables.

    Danielle Champagne-Boulais, bibliothécaire et présidente du jury, Prix de littérature jeunesse du Conseil des arts du Canada, 1986

Pour lire plus d’extraits de presse au sujet de la série


Les Éditions du Boréal
4447, rue Saint-Denis, Montréal (Québec), Canada H2J 2L2
Tél: (514) 287-7401 Téléc: (514) 287-7664

Les photos des auteurs ne peuvent être reproduites sans l'autorisation des Éditions du Boréal.

Conseil des Arts du Canada Patrimoine canadien SODEC Québec